01_VillageMadougou2009

Village Madougou, 2009

 

Les dimensions du toguna rectangulaire varient selon la topologie du terrain. Le choix du lieu dépend de deux caractéristiques : une base adéquate sur laquelle reposera le toguna et un site dominant le village. Sa structure ouverte est constituée de quelques piliers enduits de torchis pour supporter le toit. En général, le pilier central est fait de bois massif comme le karité ou l’acacia et sculpté de signes protecteurs. Du côté ouest, les piliers de pierre sont dissimulés dans un mur de banco qui protège l’espace du toguna des rayons du soleil couchant. Les piliers servent à porter trois poutres longitudinales de bois de karité qui supportent à leur tour un tronc de bois posé en travers. Le tout est couronné d’une couverture de huit couches superposées (trente centimètres d’épaisseur chacune) constituée de tiges de mil liées en fagots avec de la ficelle de baobab. Chaque épaisseur de fagots s’entrecroise avec la suivante créant ainsi un toit étanche et résistant aux éléments naturels comme la pluie et le soleil.

02a_b_cVillageBananiKokoro2009

Village Banani Kokoro, 2009

03_VillageBegnematou2009

Village Begnematou, 2009