01_Greniers_femme_village_Ireli_2009

Greniers femme, village Ireli, 2009

 

Les greniers femme sont construits par des maçons suivant les mêmes procédés que ceux des greniers homme. Bien que plus petits, ils sont munis d’une dalle à la base, de la structure du muret intérieur en forme de croix et de quatre murs solidifiés par des poutrelles au-dessous du toit. Les poutrelles servent à accrocher des récipients, la nourriture et les objets de la vie quotidienne. En général, les greniers femme sont alignés à l’intérieur de l’enclos familial (ginna) et indiquent notamment le nombre de femmes mariées qui y vivent.
Les greniers cylindriques sont placés légèrement à l’écart et leur contenu est précieusement préservé du regard étranger; bien que femme et escortée d’un guide, je n’ai pas réussi à m’y immiscer. Ils sont d’une hauteur ne dépassant pas deux mètres et leur diamètre est approximativement d’un mètre. La structure des greniers cylindriques diffère de celle des deux greniers précédents; elle est moins stable et repose sur deux poutrelles d’acacia placées en croix. Cette structure légère, qui ne forme pas de compartiments, solidifie quand même la base du grenier. Au-dessus, une poutrelle de dix centimètres de diamètre ancre de part et d’autre les parois du grenier. Ces greniers sont construits, eux aussi, sur une dalle assez étanche pour protéger son contenu.

02a_b_c_Grenier_carre_villageBegnematou

Grenier carré / village Begnematou / village Tireli, 2009

 

03a_b_c_Grenier-circulaire_villageTireli

Grenier circulaire, village Tireli / village Tireli / village Nombori, 2009