Banlieue : mode de vie,  mode vestimentaire

Il s’agit ici d’une réflexion sur le lien entre le développement des banlieues en Amérique du Nord et l’évolution de la mode vestimentaire féminine. Nous considérons que la mode féminine des banlieues a évolué à partir du modèle européen de la haute couture pour s’approprier l’esthétique propre à une communauté d’appartenance élargie (de masse).

En même temps que surgissent les premières banlieues américaines, le système du prêt-à-porter américain (ready to wear) s’affirme par la normalisation nationale des tailles, par la production industrielle des vêtements à la mode et leur vente par catalogue. La prolifération de revues de mode féminine contribue à une plus grande sensibilité des Américaines de la classe moyenne à la mode européenne et l’industrie de la confection leur offre des modèles dernier cri.

Implicitement, la figure de la femme véhicule des désirs exprimés ou refoulés, elle est la prêtresse de changements et le vêtement lui sert d’outil ; il est sa valeur ajoutée. Selon Bourdieu, la mode vestimentaire sert de support pour assurer la distinction sociale, pour véhiculer une image, pour la construire. Depuis six décennies, les femmes des banlieues nord-américaines s’imposent dans les domaines de la mode vestimentaire et de l’esthétique corporelle.

Cash et Pruzinsky notent que l’image corporelle se situe entre la conception  qu’a un individu de son propre corps et l’aspect extérieur de ce dernier qui fait l’objet de ses soins (remodelage, maquillage, coiffure). Lipovetsky dit de la mode actuelle qu’elle est décontractée mais ambiguë, que le « capital corporel » y constitue, avec la  nouveauté du vêtement, les caractéristiques les plus marquantes de la consommation de masse.

Conférence donnée le 30 avril 2013 lors du Colloque Suburbia, l’Amérique des banlieues organisés par Figura, Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire (29 et 30 avril 2013, UQAM, Montréal)

Pour consulter l’article, veuillez adresser une demande à Sobek Maryla <contact@marylasobek.info>.

Pour citer l’extrait de l’article, veuillez utiliser les normes de l’Université du Québec à Montréal : http://www.guidemt.uqam.ca/citer/principes-generaux.

Pour citer la version numérique de cet article, utiliser l’adresse suivante :

http://www.marylasobek.info/index.php?/proj-rech