MARYLA SOBEK
Le vêtement me sert de prétexte : étoffe, coupe, mouvement lui donnent vie.

Diplômée de l’École technique d’architecture de Wrocław (Pologne), Maryla Sobek a poursuivi des études en architecture à l’Université de Constantine (Algérie)  et en mode à l’École Fashion Forum de Paris. Détentrice d’une maîtrise en études des arts de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), elle y obtient en 2006 son Ph.D. en histoire de l’art et soutient sa thèse intitulée Analyse comparative de la structure et de la symbolique du design de mode et de l’architecture dans la seconde moitié du XXe siècle.

En mettant à profit sa formation en architecture et en mode, elle poursuit  ses  travaux comme créateur et chercheur pour démontrer les interrelations structurelles et esthétiques entre l’objet-vêtement et l’objet-architecture. Ces recherches contribuent à réhabiliter le vêtement en tant qu’objet de création et de sujet d’histoire de l’art à part entière.

Ses derniers projets exposés, tant au Canada qu’en Europe, portent sur les interrelations entre l’architecture et la structure innovante des vêtements, les formes géométriques élémentaires et l’esthétique universelle, le tangible et l’intemporel du vêtement. Architecte du vêtement, elle questionne les phénomènes de l’imaginaire contemporain et porte un regard attentif sur l’esthétique du geste.

Elle a entrepris sa carrière en mode chez Balenciaga et Lanvin à Paris. Elle devient, en 1996, professeur à l’École de design et premier professeur à l’École supérieure de mode de Montréal de l’UQAM.